L’état de l’opinion publique un an après le 13 novembre 2015

Print Friendly

Les attentats de 2015 ont profondément marqué les Français, et le reflet des inquiétudes qu’ils ont suscitées a été enregistré dans le Baromètre IRSN. Une étude de Viavoice réalisée un an exactement après les attentats de novembre 2015 dans les quartiers est de Paris, permet de mieux saisir l’impact de ces événements dans la durée.
Un Français sur deux continue d’y penser au moins une fois par semaine, et les sentiments éprouvées à cette occasion sont essentiellement de la colère, de la tristesse et de l’indignation. Plus profondément encore, une majorité de Français déclarent que cette vague d’attentats a changé (beaucoup ou un peu) leur vision de la société française et leur regard sur les problèmes du monde. Il est permis de penser ici à l’impact de l’accident nucléaire de Fukushima sur la perception des centrales nucléaires, tel qu’il est mesuré dans le Baromètre IRSN : dans l’enquête réalisée en 2016, près de quatre Français sur dix ont modifié leur opinion sur les centrales nucléaires françaises.
Lire la suite