LES FRANÇAIS, LA SANTÉ ENVIRONNEMENTALE ET LES MALADIES CHRONIQUES

Print Friendly

Etude Elabe pour La Mutuelle Familiale, en partenariat avec RES (Réseau Environnement Santé) et l’Humanité

Parution le 21 septembre 2018

https://elabe.fr/environnement-sante-maladies-chroniques/

https://elabe.fr/wp-content/uploads/2018/09/elabe_la_mutuelle_familiale_la-sante-environnementale-et-les-maladies-chroniques_20180921-copie.pdf

Cette étude, menée sur un échantillon de 1003 personnes, représentatif des résidents métropolitains âgés de 18 ans et plus entre le 21 et le 23 août 2018, indique que 97 % des Français estiment que la qualité de l’environnement a un impact sur la santé, dont 69 % qui en sont certains. L’augmentation actuelle des maladies chroniques serait due, selon 73 % des Français, à l’évolution des modes de vie (habitudes alimentaires, manque de sommeil…) et à la dégradation de la qualité de l’environnement (pour 61 % des personnes interrogées).

Pour plus d’un Français sur deux, la pollution chimique, et plus particulièrement les perturbateurs endocriniens (55 % de citations), serait la principale cause de maladies et de décès aujourd’hui en France. Arrivent ensuite la « malbouffe » (47 %), la pollution de l’air (40 %) et les accidents de la route (39%).

Afin de réduire la mortalité due à ces maladies chroniques, les Français préconisent d’agir sur les « produits alimentaires » (48 % de citations), sur « l’environnement et les conditions de travail » (36 %) et sur la « pollution de l’air » (34 %).