Les Français et la menace terroriste

Print Friendly

La vague 39 du Baromètre IFOP/Atlantico de la menace terroriste confirme que les Français restent fortement préoccupés par cette question.

En juin 2017, plus d’une personne sur deux (59 %) estimait que la menace était très élevée, soit davantage qu’après l’attentat de Charlie Hebdo et ses suites, et quelques points de moins qu’après les attentats de novembre 2015 à Paris et Saint-Denis et l’attentat de Nice en juillet 2015. Ces préoccupations sont exprimées après une attaque des forces de police sur les Champs-Elysées (20 avril 2017) et un attentat raté, toujours sur les Champs-Elysées (19 juin 2017). La confiance dans les forces de sécurité reste à un niveau élevé, et la confiance dans les autorités politiques (le président et le gouvernement) remonte sensiblement et devient majoritaire après l’élection d’Emmanuel Macron.

Lire la suite