Controverses scientifiques et perception du risque

Print Friendly

Science et pseudo-sciences est le titre de la revue de l’Association Française pour l’Information Scientifique, ainsi que le nom donné à son site. Michel Setbon, sociologue et directeur de recherche émérite au CNRS, présente ici son analyse des controverses scientifiques et de leur évolution en rapport avec l’importance croissante de la notion de risque dans notre société.

Le point de vue défendu est que les innovations nées des progrès de la science sont perçues par la population comme porteuses de risques. L’évaluation des risques produite par les individus est fonction de leur position sociale (leur catégorie professionnelle, mais aussi leur niveau d’instruction, leur sexe ou leur âge). Cependant, pour une large part, ce sont les valeurs et les émotions qui déterminent l’évaluation des risques. Une des conséquences de la prégnance des questions de perception des risques est que les controverses scientifiques sont à présent largement polarisées autour de cette notion. Les résultats du Baromètre IRSN de perception des risques (édition de 2014) sont utilisés par l’auteur pour illustrer son propos.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2408