The demographics of nuclear power: Comparing nuclear experts’, scientists’ and non-science professionals’ views of risks, benefits and values

Print Friendly

L’IRSN a étudié il y a quelques années, dans le cadre de l’étude PERPLEX, les perceptions des personnels des établissements d’expertise sur les risques, et comparé ces perceptions à celles du public. Le présent article, publié dans Energy Research and Social Science, rend compte d’une étude australienne abordant elle aussi la question des perceptions des professionnels et des experts mais en se centrant davantage sur le domaine nucléaire.

L’étude est réalisée auprès de professionnels dans le domaine de la science et de la technologie (c’est-à-dire actifs dans les domaines STEM : science, technology, engineering and mathematics) et d’experts du nucléaire. L’idée guidant l’article est que les uns et les autres peuvent exercer une influence sur le reste de la population, selon la théorie produite par Lazarsfeld et Katz dans les années 1950.

Ce sont les professionnels STEM qui se montrent les plus sensibles à l’idée des conséquences négatives de l’énergie nucléaire.

NB : le lien renvoie seulement au résumé de l’article, le texte complet de celui-ci est payant.

Lire la suite