Quelle place pour la cigarette électronique dans le cadre du sevrage tabagique ?

Print Friendly

Le sondage de Harris Interactive est l’occasion de faire le point sur la perception du risque tabagique en France, risque qui est abordé dans le Baromètre IRSN sous l’angle du tabagisme des jeunes.

La lutte contre la consommation de tabac apparaît comme une priorité à près de trois Français sur quatre, et notamment à plus d’un fumeur sur deux. Le degré de risque le plus élevé est associé au fait de fumer soi-même du tabac (sévérité moyenne du risque perçue : 9/10), suivi du tabagisme passif (être à proximité d’une personne qui fume du tabac, sévérité moyenne du risque perçue : 7,8/10) et enfin de la cigarette électronique (sévérité moyenne du risque perçue : 6,8/10). Deux moyens principaux pour réduire la consommation de tabac ressortent : le développement de la prévention auprès des jeunes de moins de 18 ans et le renforcement de l’éducation sur les méthodes pour arrêter de fumer.

Il convient, enfin, de signaler que les médecins bénéficient d’un grand niveau de confiance au sujet de l’information sur les effets du tabac, ainsi que les diverses institutions françaises ou internationales impliquées dans les politiques de santé.

Lire la suite