Les technosciences : amélioration ou perversion de l’humanité

Print Friendly

Le mythe d’un homme augmenté a repris de l’actualité depuis que des recherches sont entreprises au carrefour des nanotechnologies, biotechnologies et technologies de l’information et de la communication. La doctrine transhumaniste, qui repose sur les perspectives ouvertes par ces nouvelles recherches, est maintenant bien connue.

L’enquête du CREDOC fait le point sur l’opinion des Français à ce sujet. Ceux-ci apparaissent sélectifs quant à ces développements. Ils pensent en majorité que les limites humaines seront continuellement repoussées, et se montrent favorables à certains progrès de la médecine pour améliorer les capacités physiques et mentales des personnes en bonne santé. Ils sont également largement en faveur de l’idée de greffer un bras robotisé, mais sont hostiles à l’idée de greffer des composants électroniques sur le cerveau pour améliorer ses performances.

> Télécharger le dossier (PDF)