Les Français et la menace terroriste

Print Friendly

Le Baromètre IFOP de la menace terroriste est régulièrement évoqué sur le site du Baromètre IRSN car il permet de suivre l’évolution dans le temps des inquiétudes des Français à ce sujet. La vague de mars 2018 a été réalisée après les attentats de Carcassonne et de Trèbes.

Elle montre que si la quasi-totalité des Français considère que la menace terroriste est élevée ou très élevée, ceux qui la voient comme « Très élevée » ne sont pas plus nombreux en mars qu’ils ne l’étaient en novembre, et qu’elle a même légèrement mais significativement diminué, passant de 43 % à 39 %. Le rapport de l’IFOP ne présente pas de commentaire qui permettrait d’interpréter cette absence d’impact des attentats de mars sur l’opinion, mais il apporte des résultats complémentaires sur la confiance dans les acteurs de la lutte contre le terrorisme. Celle-ci est très élevée en ce qui concerne les forces de police, de gendarmerie et de renseignement, et plus moyenne en ce qui concerne Emmanuel Macron et le gouvernement ; dans les deux cas, la confiance est stable par rapport à novembre 2017.

Lire la suite