Les enjeux environnementaux reculent dans les débats publics

Print Friendly

Le blog « no-planet-blog » a publié dans son édition du 6 novembre 2016 un bilan de l’écologie depuis la COP21. Une section de ce bilan est consacrée à la place occupée par les enjeux environnementaux dans les débats publics.

Après avoir évoqué la campagne présidentielle américaine passée et les débuts de la campagne présidentielle française, en regrettant que les questions environnementales ne soient pas suffisamment portées par les candidats, l’auteur de ce bilan reprend les résultats de la question du Baromètre IRSN (édition de 2016) sur les préoccupations sociales : la dégradation de l’environnement et les bouleversements climatiques y occupent une place secondaire par rapport au chômage et au terrorisme. La note estime que cette hiérarchie est contestable dans la mesure où, par exemple, la pollution atmosphérique a tué 5,5 millions de personnes dans le monde en 2013, soit beaucoup plus que les morts imputables aux guerres (180 000) ou les violences comme les crimes ou le terrorisme (570 000).

Lire la suite