La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

Print Friendly

L’ifop a réalisé en février 2016 une enquête pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives visant à mieux connaître la façon dont les Français se sentaient informés au sujet de la consommation de cannabis et les connaissances qu’ils avaient à ce sujet. L’ifop a en fait procédé à une double enquête : auprès d’un échantillon national représentatif de Français âgés de 15 ans et plus, et auprès d’un sur-échantillon, dit miroir, âgé de 15 à 18 ans.

Si le cannabis n’est pas abordé en tant que tel dans le Baromètre IRSN, il convient toutefois de rappeler que la question globale de la drogue y est bien présente puisque c’est une des situations à risques évaluées. En 2015, deux Français sur trois estimaient que cette question présentait des risques élevés ou très élevés pour les Français, un peu plus d’un quart avait confiance dans les autorités pour leurs actions de protection dans ce domaine, et moins de la moitié jugeait que l’on disait la vérité à ce sujet. La question de l’information, étudiée par l’ifop, est donc un sujet sensible. Les trois quarts des Français s’estiment être bien informés au sujet de la consommation de cannabis, une proportion élevée qui est même plus forte chez les 15-18 ans, et encore plus chez les consommateurs déclarés de cannabis. Les supports de cette information varient assez sensiblement selon l’âge : parmi les jeunes de moins de 25 ans, l’information provient principalement des adultes qui les entourent (famille, professeurs et intervenants du lycée), alors que chez les plus âgés, ce sont avant tout les émissions de télévision et les campagnes de prévention qui leur apportent de l’information.

Lire l’article