Impact de la crise du lait infantile sur les perceptions alimentaires

Print Friendly

Le risque lié aux produits alimentaires est régulièrement suivi dans le cadre du Baromètre IRSN. Dans ce domaine, le début de l’année 2018 a été marqué par la crise du lait alimentaire contaminé. Une enquête réalisée par Kantar TNS en février donne quelques indications sur l’impact de cette crise dans l’opinion.

Trois Français sur quatre déclare avoir confiance dans les produits alimentaires qu’ils achètent ou consomment, mais pour la grande partie de ceux-ci, il s’agit d’une confiance relative : ils ont « Plutôt confiance ». Celle-ci, de plus, semble s’être dégradée : en 2016, lors d’une précédente vague d’enquête, la proportion de Français disant avoir « Tout à fait confiance » ou « Plutôt confiance » était supérieure de 10 points. Cette faible confiance dans les produits alimentaires s’exprime également dans le fait que trois Français sur quatre estiment qu’il est probable que les aliments qu’ils mangent nuisent à leur santé. Les comportements induits par cette tendance vont dans deux directions : une sélection rigoureuse des produits consommés, en préférant des aliments simples, pas trop transformés, dont l’origine soit connue, qui n’ait pas trop de colorants ni de conservateurs, d’une part, et l’exigence d’une plus grande transparence quant à la traçabilité des produits, l’origine des ingrédients ou la sécurité alimentaire, notamment.

Lire la suite