Curiosity, economic and environmental reasoning: Public perceptions of liberalization and renewable energy transition in Japan

Print Friendly

La perception des différentes formes d’énergie, aussi bien sur le plan économique que politique ou environnementale a été abordée plusieurs fois dans le cadre du Baromètre IRSN. Dans le contexte de l’après-Fukushima, et des défaillances de l’opérateur d’électricité pendant cette crise, le Japon a libéralisé en avril 2016 son marché de l’électricité. Les auteurs de l’article, Andrew Chapman et Kenshi Itakoa, ont entrepris un an après de faire une étude pour faire le point un an après sur les attitudes et comportements des Japonais sur ce sujet.

L’enquête portait notamment sur l’éventualité de changer de fournisseur d’électricité et sur la possibilité d’installer des systèmes photovoltaïques sur le toit. De plus, différents scénarios d’évolution de l’énergie ont été testés. Une part significative du public apparaît sensible aux bénéfices économiques qui peuvent être retirés, cependant qu’une autre portion de la population apparaît surtout intéressée par l’innovation technologique. Enfin, un troisième groupe, plus petit, est avant guidé par des préoccupations environnementales.

NB : le lien renvoie seulement au résumé de l’article, le texte complet de celui-ci est payant.

Lire la suite