Baromètre de la perception des risques sanitaires 2015

Print Friendly

Pour la troisième fois, le CREDOC réalise pour l’ANSES le baromètre de la perception des risques sanitaires. Plusieurs indicateurs de cette enquête vont dans le sens d’une amélioration du sentiment de sécurité des Français dans le domaine alimentaire.
En ce qui concerne la sécurité sanitaire, le sentiment que les produits ou milieux sont sûrs s’est amélioré dans presque tous les domaines, sauf pour ce qui concerne les aliments transformés, signe probable de la rémanence de la crise de la viande de cheval. L’amélioration est sinon particulièrement nette en ce qui concerne les médicaments (augmentation de 13 points du cumul des réponses « Très sûr » ou « Assez sûr » par rapport à 2011), les compléments alimentaires (+ 10 points), les jouets (+ 8 points) et la téléphonie mobile (antennes et appareils, + 7 points). La confiance dans les avis émis par les agences de sécurité sanitaire française s’améliore également, quel que soit le domaine considéré ; à noter que la confiance relatives aux avis des agences sanitaires dans le domaine du nucléaire progresse de 6 points par rapport à 2011.
Enfin, il convient de remarquer que les Français évaluent très positivement les connaissances des scientifiques dans différents domaines touchant à la sécurité alimentaire : l’impact d’une alimentation déséquilibrée, la sécurité sanitaire des aliments, l’impact de la pollution ou l’impact de l’environnement de travail. Leur jugement est globalement positif mais avec plus de réserves en ce qui concerne les connaissances des scientifiques sur l’impact des OGM et l’impact des matériaux innovants.

> Télécharger le dossier (PDF)